Les clientèles allemandes et néerlandaises du tourisme à vélo

Press release

Allemands et Néerlandais représentent plus de la moitié des séjours à vélo des touristes internationaux en France

Activité en plein essor, le tourisme à vélo est reconnu comme l’une des filières les plus dynamiques du marché touristique français, le nombre d’itinéraires cyclables a ainsi doublé en 6 ans. Afin de mieux connaître la perception des visiteurs européens sur l’offre vélo française, Atout France a mené une série d’enquêtes en s’intéressant à 2 clientèles stratégiques, les Néerlandais et les Allemands.

Vivant majoritairement dans un environnement urbain dense, les touristes allemands et néerlandais se caractérisent par leur forte sensibilité aux enjeux environnementaux qui s’illustre dans leurs choix touristiques. L’écotourisme constitue en effet une demande forte et un moyen privilégié de découverte d’espaces naturels à un rythme plus calme, grâce à des modes de transport doux, accessibles à tous et synonymes de liberté.

Les séjours touristiques ayant pour activité principale le vélo sont en effet significatifs en Europe du Nord (12% en Allemagne et 10,5% aux Pays-Bas ).

Si les pays limitrophes constituent naturellement les destinations favorites (Autriche, Allemagne et Belgique pour les Néerlandais, et Autriche et Suisse pour les Allemands), la France constitue également une destination privilégiée pour ces marchéset offre surtout d’importants potentiels de développement.

L’image positive de la France auprès des touristes à vélo allemands et néerlandais repose avant tout sur des attributs non spécifiques à la pratique du vélo (art de vivre, patrimoine, paysages)…

La communication autour des investissements en matière d’itinéraires cyclables (13 600 km), de la politique qualité incarnée par la marque « accueil vélo » et du dynamisme global de l’offre doit donc être davantage renforcée.

Face à la concurrence des destinations d’Europe du Nord, reconnues en matière de qualité d’itinéraires et de services vélo et à celle des destinations d’Europe du Sud, davantage attractives pour leur climat et leur art de vivre, la France peut se différencier en capitalisant à la fois sur son offre cyclable de qualité et sur ses atouts génériques.

Le tourisme à vélo pratiqué par des clientèles internationales représente d’ores et déjà plus de 25% du marché français, cette part est appelée à croître dans le futur sous réserve que des dynamiques de promotion collective se mettent en place.

**CHIFFRES CLÉS **

13 600 km de véloroutes et voies vertes aménagées dont 6 600 km d’itinéraires d’intérêt européen

4,5 milliards de retombées économique pour la filière vélo dont près de la moitié venant du tourisme (données 2009)

La France : 4e destination vélo la plus attractive selon les Allemands et Néerlandais


Les clientèles allemandes et néerlandaises du vélo en France Atout France– Mai 2018

En vente en version PDF (15, 15 €) sur atout-france.fr