L’œnotourisme : l’autre économie du vignoble

Press release
L’œnotourisme : l’autre économie du vignoble

L’œnotourisme, qui a émergé dans les années 2000, a rapidement été identifié comme un secteur à fort potentiel favorisant la fréquentation des destinations viticoles et la vente de vins.
À l’occasion du Salon International de l’Agriculture, Christian Mantei, Directeur général de Atout France, Michel Bernard, Président du Cluster Œnotourisme de Atout France et Hervé Novelli, Président du Conseil Supérieur de l’Œnotourisme, ont présenté les mesures envisagées en 2018 afin de développer encore l’œnotourisme en France, tant en ce qui concerne sa montée en qualité que sa promotion à l’international
.


Atout France et son Cluster Œnotourisme mène depuis 2 décennies une stratégie de développement ambitieuse pour la filière, en partenariat étroit avec le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme (CSO), tant en ce qui concerne :
- la connaissance de l’offre et les attentes des visiteurs français et/ou internationaux (3 études Tourisme & Vin),
- la qualification et l’amélioration de la qualité de l’offre œnotouristique française (label Vignobles & Découvertes),
- que la promotion de la filière à l’international.


Afin d’aller encore plus loin dans le développement de la filière, plusieurs annonces ont été faites, ce jour, au Salon de l’Agriculture.

  • Organisation des Assises de l’Œnotourisme
    D’ici la fin d’année 2018, Hervé Novelli, Président du CSO, convoquera, en partenariat avec Atout France, des Assises nationales afin de permettre à l’œnotourisme de passer à un stade supérieur. Elles devront notamment permettre d’améliorer encore l’intégration des enjeux touristiques au sein de la filière viticole.

  • Création d’une fédération des destinations labélisées Vignobles & Découvertes
    La France compte à ce jour 64 destinations labellisées Vignobles & Découvertes, regroupant environ 4 000 prestataires. Le label, créé en 2009, est le garant de la forte implication des acteurs locaux pour assurer aux visiteurs une expérience œnotouristique réussie. La création d’une fédération des destinations labélisées va permettre de mieux animer ce réseau grandissant.

  • Réforme du règlement d’usage de la marque Vignobles & Découvertes
    Le label Vignobles & Découvertes maillant désormais l’ensemble des territoires viticoles, il convient de poursuivre l’effort de qualification et d’amélioration de la qualité de l’offre œnotouristique française.

  • Le salon Destination Vignobles se tiendra à Bordeaux les 16 & 17 octobre
    Atout France dynamise la commercialisation de l’offre œnotouristique française auprès des cientèles internationales en organisant tous les 2 ans le salon Destination Vignobles. Unique grand évènement du genre, il réunira cette année à Bordeaux 120 exposants français qui présenteront leur offre à 150 voyagistes internaux spécialistes de l’œnotourisme lors de 3 600 rendez-vous d’affaires.


CHIFFRES CLÉS

  • 10 millions d’œnotouristes en France par an, dont 4,2 millions d’étrangers (10% de Britanniques, 10% de Belges, puis Allemands, Néerlandais et Américains)

    • 33% d’augmentation du nombre d’œnotouristes depuis 2009, avec un taux de croissance annuel moyen plus rapide chez les clientèles étrangères (+5% par an)
  • 5,2 milliards d’euros de recettes par an

  • Top 5 des vignobles les plus fréquentés :

  • Bordeaux (18%)
  • Champagne (17,2%)
  • Alsace (16,9%)
  • Bourgogne (16,2%)
  • Val de Loire (13%)

Source : Etudes Tourisme et vin Atout France


Le Cluster Œnotourisme de Atout France
Créé en 2000, le Cluster réunit 63 membres (interprofessions viticoles, institutions du tourisme et acteurs privés de l’œnotourisme) pour conquérir collectivement des parts de marché à l’export ; il est présidé par Michel Bernard. En 2018, cette mutualisation permettra de consacrer 300 000 euros à la valorisation de l’œnotourisme en France, notamment en Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Grande-Bretagne et Etats-Unis. En 2017, les actions menées ont permis de générer plus de 67 millions d’occasions d’être vu pour l’œnotourisme français auprès des clientèles étrangères (affichage, presse, digital). Avec un réseau de blogueurs et influenceurs partenaires du site www.visitfrenchwine.com, le Cluster entretient l’intérêt des internautes sur l’offre française et accède, via des moyens de communication renouvelés, à de nouvelles générations de voyageurs amateurs de vins et d’art de vivre à la française.

Le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme (CSO)
Créé en mars 2009 à l’initiative du ministre chargé du Tourisme et du ministre chargé de l’Agriculture, le Conseil Supérieur de l’Œnotourisme est présidé par Hervé Novelli, ancien Ministre. Le CSO est une instance de réflexion et de proposition, constituée en association loi 1901, qui fédère les acteurs de la viticulture et du tourisme afin de développer la dynamique de l’œnotourisme en France.